lundi 29 février 2016

Migrants : émeutes à la frontière greco-macédonienne


Ils détruisent la "frontière". Normal et logique.

Et la police macédonienne envoie des gaz lacrymogènes. Normal. Logique.

Et ensuite ? L'escalade.?