mercredi 24 février 2016

Le professeur juif n'avait pas été agressé à Marseille

Un professeur d'une école juive marseillaise, qui assurait, mi-novembre, avoir été agressé par trois hommes est entendu pour "dénonciation mensongère".

Son agression présumée intervenait moins d'une semaine après les attentats du 13 novembre à Paris. Un professeur d'une école juive, qui assurait avoir été agressé par trois hommes a été placé en garde à vue mercredi matin, selon La Provence. Il est entendu par les enquêteurs de la sûreté départementale de Marseille pour "dénonciation mensongère". Une source



Lamentable ? Non, pas seulement ! dangereux aussi !