mercredi 24 février 2016

Immobilier : cette loi discrète qui change tout

La directive européenne sur le crédit immobilier ne fait pas beaucoup de bruit. Pourtant, ce texte, qui devra être transposé dans les droits nationaux des pays membres, et donc en France, dans les prochaines semaines, apporte son lot de bouleversements dans l’octroi des prêts. Parmi elles, l’obligation pour les banques prêteuses de s’adresser à un expert reconnu pour faire évaluer le prix des biens d’habitation concernés par le crédit.

la France, comme les autres pays de l’Union européenne doit transposer, d’ici le 21 mars prochain, la directive européenne sur le crédit hypothécaire. Quelle est la philosophie de ce texte ?

« Son ambition est à la fois de créer un marché commun du crédit immobilier et de mettre en place les conditions d’une meilleure information et protection des consommateurs.
 Notre banquier, quel que soit le montant du prêt demandé, devra s’assurer de la qualification de l’expert indépendant chargé de vérifier que le bien visé ou utilisé pour garantir le prêt vaut bien le prix affiché. Déterminer la valeur hypothécaire et calculer le ratio ''Loan to Value'' [ratio de risque correspondant au rapport entre l’endettement et la valeur de marché du bien, NDLR] vont devenir indispensables pour mesurer le risque bancaire dans le cadre d'un financement. »

......le 21 mars et ensuite, puisque ta maison familiale est en Centre France. tu apprendras que même en Roumanie, ils n'en veulent pas et demain que tu leur dois de l'argent...

Spoliation. Totale. Et TAFTA. Lisser les prix internationaux avant la monnaie mondiale. Accessoirement on aura une note individuelle-crédit qui sera aussi valable à Singapour. 
C'est pratique !