mardi 23 février 2016

France-Calais : on touche le fond et on se tape l'affiche

FRANCE-BELGIQUE


Jan Jambon ( ministre belge ) dit ainsi viser le maintien de l'ordre. "Nous avons vu ce qu'il se passe à Calais et nous voulons éviter toute situation similaire en Belgique. Mais le but n'est pas non plus de fermer toute la frontière avec la France." Une évaluation quotidienne des capacités de contrôles sera effectuée.
Les migrants souhaitant introduire une demande d'asile seront redirigés vers l'Office des étrangers à Bruxelles. Les autres "en transit" recevront l'ordre immédiat de quitter le territoire et seront renvoyés vers les frontières françaises.  Source
La Belgique a averti la Commission européenne de l'introduction temporaire de ces contrôles aux frontières. "Nous allons temporairement déroger à Schengen", conclut M. Jambon.
En raison de la situation à Calais, la Belgique rétablit temporairement des contrôles à sa frontière avec la France.


Les migrants interpellés en Belgique seront reconduits à la frontière avec la France, a ajouté le ministre de l'Intérieur belge, Jan Jambon. (France TV info)