lundi 29 février 2016

Décarboner c'est Dépeupler.

Le modèle des "limites de la croissance" (tableau de 2014, à partir des travaux de 1972 du Club de Rome).

Moins de ressources, c'est moins de production industrielle de la même façon que moins de pétrole (vu ici 3 milliards de fois) c'est moins de nourriture industrielle et moins de transport.
Moins de nourriture c'est moins d'humains. 

(Youpi ! C'est aussi moins de pollution! Humour noir.) 

En Italie le pic de consommation d'énergie fossile c'est 2005 et ensuite ça décline de concert avec le produit intérieur brut.




Et donc, en toute logique la population italienne décroît :

Taux de mortalité en Italie. Historique.


Taux de mortalité italien par mois sur les 4 dernières années.
Pas d'inquiétude , donc, un nouvel équilibre se met en place sans certains d'entre nous.
Lesquels ? Moi ? Toi ? Nous ? Eux ? 

C'est là où c'est drôle : on ne sait pas qui va tomber en premier....

Koike.... Quelque chose me dit... Que le Nigeria n'arrivera peut être pas à être si peuplé que ça... Et que le Venezuela en manque de pain verra une baisse de sa natalité et une hausse de sa mortalité...

En France ? Avec une croissance nulle ne comptons plus entretenir les voies de chemin de fer et encore moins les services des hôpitaux....la médecine comme l'éducation créeront des première, deuxième et troisième classes...