vendredi 22 janvier 2016

RATP : quand payer devient stigmatisant

La région Ile-de-France a voté, jeudi 21 janvier, la suppression deses aides aux transports pour les étrangers en situation irrégulière. La mesure a été adoptée par 131 voix pour et 64 contre, avec l’appui du Front National mais contre l’opposition de gauche.


La région supprime ainsi une aide qui permet aux étrangers en situation irrégulière, titulaires de l’AME (aide médicale de l’Etat), de bénéficier d’une réduction de 75 % sur leur passe Navigo, dont le coût s’élève désormais à 70 euros. 


La majorité, qui indique que 117 000 personnes sont concernées, espère ainsi récupérer 52 millions d’euros. Elle cherche à combler un trou de 300 millions d’euros laissé, selon elle, par la mandature précédente pour financer ce passe Navigo à tarif unique, mis en place quelques mois avant les élections.

L’adoption de cette mesure a provoqué l’ire des conseillers régionaux de gauche :

« L’objet de cette mesure n’est pas de gagner de l’argent, mais de stigmatiser les étrangers »

 En traitant ces personnes« comme des délinquants, vous faites injure à des milliers de gens qui sont dans la plus grande précarité ».

Source



Qui vérifie ? Quels contrôles ? Effet d'annonce.