dimanche 31 janvier 2016

Pas de journée du hijab en France



La déception est d’autant plus forte que la préfecture n’aurait pas été tendre avec elles. "Cet arrêté est très virulent et maladroit" confie Naella, ambassadrice du World Hijab Day en France. "On a été très choquées lorsqu’on a vu qu’ils parlaient de la 'tenue vestimentaire provocante des participants qui entraine un risque de confusion'. On l’a vécu comme un manque de tolérance et une provocation".  La préfecture craignait alors que cette opération engendre "des mouvements de foule dangereux".  Pour la jeune femme les propos tenus par la préfecture sont "à la limite de l’islamophobie, ils sont très rejetants et difficiles." 

Cette année pas de journée mondiale du hijab donc. Pour Naella, qui par cette initiative veut appeler à plus de tolérance et d’échanges, c’est l’incompréhension, d’autant plus que la précédente édition avait été un franc succès : "l’idée de bien vivre ensemble ça fait pourtant partie des valeurs de mon pays la France".

Les français, sur la question :