dimanche 24 janvier 2016

Mystère du racisme



Oui. Et ?

Ces histoires de quotas c'est vraiment ...comment dire ..... ? N'importe quoi !
Cela me semble comme un aveu d'impuissance... Je serais noire je ne demanderais jamais par dignité de faire partie d'un "quota" que les blancs auraient eu la gentillesse de m'accorder.
Je serais noire je n'accepterais jamais la "discrimination positive". Toujours pas dignité. Un genre d'aumône. Toute ma vie j'aurais donc un emploi de par ma qualité de femme noire, un acte de charité des blancs à mon égard ....

Il y a eu dans l'histoire Malcom X, par exemple. Il ne demandait aucun quota, lui.
Il y a eu Sankara, il ne demandait pas de quota, lui non plus....
Honneur à eux.

Mais bon, certainement, quelque chose m'échappe...