mardi 26 janvier 2016

La Soumission de Rome

 Le journal conservateur Il Foglio titre ainsi «la petite Italie se soumet à Rohani». Le journaliste Giulio Meotti opère un rapprochement entre l'attitude iranienne et les exactions des islamistes: «Quand les frères musulmans ont gagné les élections en Égypte, les salafistes ont lancé une campagne pour couvrir les statues antiques, définies comme «le produit d'une civilisation corrompue et infidèle». Quand l'État islamique a conquis Mossoul, il a interdit les statues en tant qu'idolâtres, et en a détruit un grand nombre», écrit-il.  Source


Pour ne pas heurter le président iranien en visite officielle à Rome, plusieurs statues antiques ont été dissimulées aux musées du Capitole.

Normal. Pétrole et pressions démographiques. Mais bon, on est "copains", hein ?

C'est sur que le monsieur de gauche ne va pas montrer son musée au monsieur de droite. Il risquerait de se faire traiter de vieux dégoûtant ! :))