samedi 23 janvier 2016

La "libre circulation", licorne de la croissance

La ligne 1, qui dessert notamment la gare de Lyon, le Louvre, le Palais Royal ou le quartier d'affaires de La Défense et est empruntée chaque jour par 750.000 voyageurs, a cessé de fonctionner vendredi vers 17h. En cause, "un problème de télécommunication" entre "les navettes et le poste de commandement centralisé", qui gère à distance les rames, selon la RATP.



Lorsque le problème est survenu, en pleine heure de pointe, il y avait entre 3.000 et 5.000 personnes répartis dans 41 rames, dont 16 étaient bloqués sous un tunnel. Certains sont restés bloqués près de 3 heures, à leur grande désespoir, en témoigne leurs réactions sur les réseaux sociaux. L'évacuation, qui a mobilisé 80 agents, s'est terminé à 19h38 a précisé la RATP. Source

Pas de fonds : pas de maintenance !
- Grève sur le RER D -
Le trafic sur la ligne D du RER était également très perturbé depuis vendredi par des arrêts de travail des conducteurs qui ont annoncé qu'ils "continueraient" de faire valoir leur droit de retrait ce samedi après l'agression d'un collègue mercredi soir à Corbeil-Essonnes.
Selon le site transilien.com, le trafic sera fortement perturbé jusqu'au dimanche 24 janvier à 1h30.

Pas de fonds : pas de sécurité !

Reste chez toi ! Comme les chinois ! Mêmes causes, mêmes effets :

Pour la première fois depuis trente ans, la population migrante – c’est-à-dire la part de population des campagnes qui va travailler en ville – a diminué en 2015, annonce le site économique shanghaïen Diyi Caijing.Phénomène concomitant : la croissance a atteint en 2015 un niveau plancher de 6,9 %.  

--------- sur 1,5 milliard de chinois seuls entre 500.000 et 700.000 bénéficient d'une connexion internet. Les campagnes chinoises, c'est le moyen âge ! Et les produits alimentaires manquent souvent. Quel rapport avec les lignes RATP, me direz-vous ? 

Quand la croissance s'effondre, la "libre circulation" des hommes n'est plus nécessaire. Que les pauvres meurent là où ils sont, les usines sont vides.

Tout ce qui concerne les maintenances ne peut plus fonctionner car les services ne sont plus abondés par les fonds de la production.

Nous allons vers des "pannes", des "accidents" dans tout ce que nous appelons "services publics" et qui ne sont que le luxe de la redistribution au collectif des bénéfices d'une croissance adossée sur le travail productif.

Edf-Gdf, SNCF,Ratp...etc... Bienvenus dans un monde de collisions et de coupures. 

Quand on a une croissance zéro on vit sur les infrastructures du passé qu'on est de moins en moins capables de maintenir en bon état.


Le tout sur des territoires surpeuplés.....



Le Japon a annulé tous ses vols directs Paris-Tokyo jusqu'en mars 2016 !!!!!