mardi 26 janvier 2016

La France des transports

Hier j'ai fait Paris-Pontoise en train de banlieue ligne H.

J'étais la seule blanche du train arrivée à Pontoise. Une dizaine de blancs sont descendus à Enghien les bains.

90% de noirs africains et le reste des voyageurs maghrébins.

La semaine d'avant j'étais allée dans le 91-77 avec le RER D. Même histoire.

Qui veut des quotas ? En IDF si on met des quotas proportionnels pour la représentativité politique il y aura 5% de blancs à la tête de la région.




Il faut affiner, en fait, bien sur. "Les pauvres prennent les transports en commun, les riches prennent la voiture".

Je ne voyais pas la démarche écologique citoyenne en terme raciaux.  ;)

Ce matin les chauffeurs de taxis bloquent le périphérique. À la louche les taxis parisiens c'est 75% de maghrébins. Des noirs et des chinois.



( Joli, non ? )


Je connais par cœur la ville de Saint-denis. Il n'y a quasiment plus de blancs. Hors folklore du maïs grillé à la Gare, les gens travaillent.

Je ne dis pas qu'il n'y a plus de blancs ou FDS, comme vous voulez, dans ce pays. Je dis qu'il n'y a plus de blancs dans les transports sur certaines lignes, ou dans certaines villes derrière les guichets de la poste, de pôle emploi, des mairies....




Les blancs sont loin en périphérie ou en province et ils ont une voiture. Les malheureux qui sont sur la ligne D du RER en panne le week-end dernier, comment ont-ils fait ? Shuttttt....

La France qui bosse en IDF est africaine et maghrébine, je n'ai pas dit que la France "qui touche" est blanche et FDS ....:))

(pour ceux qui se souviennent du vieux slogan de JMLP en 2002).

C'est sur cette population smicarde et non représentée que les frères musulmans plantent leurs griffes.

En avant !