dimanche 31 janvier 2016

Commerce : fidéliser la clientèle et pavot dans les nouilles

35 restaurants à travers le pays sont suspectés d’avoir secrètement assaisonné leurs plats avec de la drogue. Objectif : fidéliser les clients en les rendant addicts. Certaines substances retrouvées entrent directement dans la fabrication de l’opium.


De la papavérine figurait notamment au menu. Ce produit a des propriétés permettant de lutter contre les maux d’estomac. Des découvertes effectuées – à des dates non précisées –  lors de contrôles de routine de l’organisme chinois en charge de la sécurité alimentaire, selon les médias du pays.
Plusieurs restaurants de Pékin 北京 sont éclaboussés par cette affaire, ainsi qu’une société fournissant des plats cuisinés à base de viande d’oie ou de canard, précise la presse locale.
Une pratique visiblement courante chez certains restaurateurs en Chine.
En septembre dernier, un homme de 26 ans avait été arrêté pour avoir ajouté des bougeons de pavot à ses nouilles, selon le South China Morning Post (en anglais). Un délit passible de 5 ans de prison en Chine.

(Pavot) 
L’été dernier, du Viagra avait été retrouvé dans des bouteilles d’alcool blanc. Une anecdote qui peut prêter à sourire sauf que la dose ingérée pouvait s’avérer parfois dangereuse, les médecins recommandant de prendre au maximum une pilule par jour.