mardi 29 décembre 2015

Toucher à la constitution mais pas à son pote !

N'importe quoi !

Les français veulent déchoir, dans leur grande majorité, de la nationalité française les binationaux terroristes.  ( entendais-je dans les médias en boucle ).

Bon. En fait, pourquoi pas ? Quand tu poses des bombes pourquoi voudrais-tu être pris en charge dans une maison de retraite française ou que tes gosses aillent à l'école ici quand tu auras fait ton stage de dé-radicalisation ? ( MDR ).

Mais pour renvoyer ailleurs (où ?) les bi nationaux déchus il faut toucher à la constitution, problème.

Échec de l'assimilation, de l'intégration, du "vivre ensemble". Voilà ce que je vois, de mon côté.

C'est tout. En plus ça permet au pouvoirs en place qui ne représentent pas les français ( abstention ) de bidouiller comme ils le veulent notre constitution commune.

Pouvoir dégager les terroristes ne devrait pas poser un souci majeur dans une république soucieuse de la sécurité des citoyens. Et bien.... Si ! Déjà là, c'est pas normal !

Ensuite toucher la constitution devrait faire l'objet d'un referendum et non d'un vote par des assemblées dont la représentativité est plus que douteuse.

Puis pourquoi donner une double nationalité ? Tous les pays n'ont pas de bi-nationaux et encore moins de ministres bi-nationaux ! Je suis preneuse de l'info qui me désignera un  ministre  chinois Et marocain .....  Ou tunisien ET ouzbek. 

C'est normal de bouter hors de France les petits nervis mais attention une fois que la constitution est malmenée la porte est ouverte aux dérives suivantes.

Tout ceci marque l'impuissance d'une démocratie très très fatiguée, à la limite de l'hospitalisation...

Je laisse la parole à Jean Yann ....qui ne savait pas à l'époque ho combien ce texte serait politique !


"Ton seul orgueil c'est ta médiocrité"...


-------






Une poignée de députés pourra donc, en pleine nuit, étendre légalement le champ de la 
déchéance de nationalité.