mercredi 16 décembre 2015

L'Europe donne 10 millions d'euros au Maroc pour ...150 migrants ???







Le projet SHARAKA, mis en œuvre depuis avril 2014 par Expertise France en tant qu’organisme délégataire de l’Union Européenne (UE), s’inscrit dans le cadre du Partenariat UE/Maroc pour la Mobilité, signé en juin 2013, qui propose un cadre de dialogue et de coopération sur les questions des migrations et de la mobilité.
Doté d’un budget de plus de 5 millions d’euros sur 3 ans (2014/2017), ce projet cherche à optimiser les effets bénéfiques de la migration tant pour le Maroc que pour l’UE. Il accompagne les politiques marocaines en matière de migration, de développement et de mobilité par une coopération renforcée entre administrations européennes et marocaines.

LE PROJET SHARAKA : PROMOUVOIR LA MOBILITÉ DES COMPÉTENCES ET DES PERSONNES

Source

Et promouvoir les nôtres, de mobilité et de compétences ? Jamais ?!!?

Y en a MARRE ! Elle est OÙ la "transparence démocratique" ??????? 

Parce que nos impôts : c'est bon, on voit ! 

Ce montant de 10 millions d'euros sera injecté dans le projet en 2015 pour assurer l’accès des migrants aux services publics
L’UE a accordera  au Maroc 10 millions d’euros pour un nouveau projet qui sera lancé au courant de cette année. C’est ce qu’a affirmé le commissaire européen en charge de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté Dimitris Avramopoulos dans une réponse publiée vendredi 13 février 2015 au nom de la Commission européenne à une question d’un eurodéputé.
Selon la même source, ce projet a pour ambition d’assurer aux migrants en situation régulière et aux réfugiés au Maroc l’accès aux services publics et les mêmes droits que les ressortissants marocains.
Il s’agit ainsi de donner aux migrants légalement installés au Maroc un meilleur accès aux soins de santé et à la formation professionnelle, permettre de scolariser les enfants des migrants et d’apporter un soutien aux femmes migrantes enceintes ou accompagnées d’enfants en bas âge.
A noter que l’UE soutient déjà les efforts que déploie le Maroc dans le domaine de la migration à travers le projet Sharaka lancé en septembre 2013 et qui est doté de 5 millions d’euros.
Sharaka a pour objectif d’améliorer les liens entre la migration et le développement, la migration de travail et la réinsertion des Marocains de retour au Maroc.




Source

Ce projet vise l'accompagnement de l'Anapec dans la mise en œuvre d'une phase pilote d'insertion professionnelle des migrants régularisés dans le marché du travail marocain. L'heure étant au bilan, il s'agit concrètement d'évaluer les résultats d'une opération de trois mois visant à tester, dans 5 agences ciblées (Casablanca, Rabat, Tanger, Oujda et Fès), une offre de service provisoire au profit de cette population. Le but est d'identifier les bonnes pratiques et les axes d'amélioration avant l'élaboration d'une stratégie nationale et la généralisation du dispositif à l'ensemble du Maroc.

A ce jour, ils sont plus de 150 migrants régularisés à bénéficier des prestations mises à leur disposition au niveau de l'Anapec. L'Union Européenne, qui soutient fortement "Shakara", aurait consacré 5 millions d'euros (54 millions de DH) à l'insertion professionnelle des migrants et la promotion de la mobilité des compétences et des personnes. Source

Le site de l'AnapecRepris sur Bladi info





L'ouverture de l'offre de services de L'ANAPEC aux migrants et refugiés



Je rêve ?????? Allez les gars allez expliquer ça dans le pôle emploi de votre choix ! Bonne chance !

3 millions ou milliards à la Turquie, 10 millions au Maroc... Vous vous foutez du monde ou devons nous aller travailler au Maroc ??????

On va tous s'inscrire à l'Anapec, un nom bien frenchy !!!!





Ben voyons !