jeudi 31 décembre 2015

L'afflux de réfugiés est bénéfique pour l'économie grecque

La ville de Thessalonique, ville frontière, se réjouit du passage des migrants.

Les hôtels sont pleins, ainsi que les commerces. Les transports bénéficient aussi de l'apport des $ des réfugiés. 25$, la chambre d'hôtel ou le voyage en bus les commerçants se félicitent.

Les migrants passent en moyenne de 3 à 4 jours dans la ville dépensant pour se nourrir et se loger.


Certains s'enrichissent.