vendredi 27 novembre 2015

Hunger Games : la mécanique du chaos

Avec mes petits moyens, j'ai fait le job comme j'ai pu. Je ne pense pas pouvoir faire davantage. Je suis bloquée par l'absence de données fiables et mes propres lacunes.

Il s'avère que dans une économie mondialisée contrainte, l'alimentaire est contraint.

Car on a appliqué à l'agriculture les mêmes mécanismes qu'à la production de voitures. 

Le sujet est "secret défense" et c'est bien naturel ! Comment expliquer aux populations mondiales qu'elles vont moins... Manger ? Et que celles qui ne mangent déjà pas ne mangeront plus du tout ?

Bien sur, derrière cette réalité en production de quintaux se cache la realité en nombre d'humains. Moins de quintaux = moins d'humains. Moins de production => moins de bénéfices=> moins de redistribution => moins d'infrastructures => dépopulation.

Je sais que certains lecteurs ici en ont une claire conscience.  Nous le voyons dans nos rues. Dans nos magasins. Aux caisses. Nous savons que ces "walking dead" dont la principale occupation est de "déambuler" dans nos rues deviennent plus nombreux chaque jour. Et qu'arrivera le moment où...

L'apocalypse est un processus. Quand les rayons des épiceries seront vides il sera abouti. Dans mon quartier nous subissons des "pénuries tournantes" depuis 18 mois...

Le truc sympa : je ne fais plus jamais la queue !!! :)

Les remerciements aux banquiers centraux qui depuis 10 ans reculent l'échéance de la faim.

Je sais qu'il y a un rapport entre production agricole mondiale et "métissage forcé" mais je n'ai pas encore trouvé comment se meuvent les rouages compliqués de la pensée de nos zélites.

Si vous avez une idée : merci !


En attendant, le black friday dans un Wal Mart du Texas :



Animals 






-------

L'usine du monde ferme les portes...aggravant la panne du mécanisme des échanges mondiaux.

Shanghai Composite Index

Plus forte baisse depuis l'épisode d'août :



Et (davantage sur la source ) :


China’s domestic oil production likely peaked this year and is about to enter a long-term structural decline, according to Nomura. With China’s economic growth slowing it looks like world oil consumption will get worse. Ron



La production de pétrole chinoise a "peaké" cette année et déclinera les années suivantes selon Nomura.

Avec la récession de l'économie chinoise la consommation de pétrole mondiale ne peut que baisser.


( on n'en produit plus.... )


Bientôt 500 000 000 à table ?, oui ! Très possiblement ! Le climat va bien puisque les productions et le commerce international sont en panne. la COP 21 3 décennies de retard !




Attention : baisse de production et de consommation de pétrole signifient des QE et des dettes mais surtout moins de pétrochimie donc moins d'engrais, donc moins de production agricole !



Ce n'est pas un complot c'est sous nos yeux.


Commerce international en berne : combien de chinois et d'indhous meurent de faim ?





Pas de complot de la mécanique commerciale :


(La corrélation entre produit intérieur brut et consommation d'énergie primaire )

N'oubliez pas quand quelque chose ne vaut plus rien personne ne l'achète ! 

Dans un système capitaliste on achète quand c'est cher. 

Le pétrole est au plus bas ? La consommation s'arrête car personne n'achète quelque chose qui n'a pas de valeur  : voir, toutes les "commodities" .

Idem pour le soja, le blé ou le maïs ... Merci les zélites qui avec les dettes masquent la panade !












-------------



Un rapport.  Oui, pourquoi ?