lundi 23 novembre 2015

Cosmopolite

C'est le mot à la mode. Hier soir j'écoutais BFMTV vers 19h et les politiques n'avaient que ce mot à la bouche. "Cosmopolite".

On ne dit plus "intégration". "Assimilation", "société plurielle", "diverse", on dit "société urbaine cosmopolite".

:-o !

Les maires, en l'occurrence UDI et PS, viennent de s'apercevoir que dans les barres d'immeubles ou dans certains quartiers il y a plus de 100 pays représentés dans le "vivre ensemble".

Bien sur, après avoir exprimé à quel point c'était difficile de faire cohabiter autant de nationalités ou d'origines sur de tous petits territoires verticaux ils se sont empressés d'en féliciter le dynamisme.

:)



Le poids des mots :

Le cosmopolitisme est un concept créé par le philosophe cynique Diogène de Sinope, à partir des mots grecs cosmos, l'univers, et politês, citoyen. Il exprime la possibilité d'être natif d'un lieu et de toucher à l'universalité, sans renier sa particularité. 



 La redécouverte des textes antiques durant laRenaissance remis en avant ce concept, cette période vit se développer les notions modernes de citoyen du monde et d'universalisme. C'est ainsi que les jésuites se voulaient cosmopolites durant le Siècle des Lumières : ils s'habituaient autant que possible aux coutumes et aux usages des pays dans lesquels ils transitaientSur Wikipedia

Dans les années 1950 est apparue la "jet set". Wikipedia

Glamour. Était cosmopolite l'homme qui voyageait et retrouvait ses amis dans des lieux pré-définis, "Paris-Milan-Rome-New-York" ( comme sur le boîtes de parfum ).



En fait, ils revivaient entre 1950 et 1980 un remake géographiquement plus étendu mais sociologiquement calqué de ce qu'on appelait "la saison" à Londres sous la reine Victoria.






Puis nous avons rêvé de la "Transition mobilitaire". En ce qui concerne le peuple la transition mobilitaire s'est limitée à prendre le RER et à dire merci ! Plus sur la mobilité des pauvres :)



La France rurale et les immigrés ont transitionné avec mobilité vers des barres d'immeubles pour aller à l'usine en 2CV ou en Métro.





( puissant outil de transition mobilitaire)


Maintenant en 2015 pour être cosmopolite il suffit de ne pas avoir d'arthrose et d'habiter la banlieue.


(Futurs voisins qui enrichiront les échanges dans la cage d'escalier )


Voilà ! C'est un super progrès social vous en conviendrez ! Les politiques emploient un terme estampillé "cinéma" pour une réalité bien terne !





À part ça, ils se foutent pas de ma gueule !


Sur la droite un humain qui deviendra cosmopolite. 



Membres de la jet set montrant au peuple les premiers gestes de secours 
pour un cosmopolitisme réussi.
On s'entraîne !