vendredi 27 novembre 2015

Afrique : Kinshasa, une poubelle surpeuplée

Tout fonctionnait normalement jusqu'au mois d'août. Les problèmes ont commencé fin septembre, un mois après que l'Union européenne (UE) eut transféré aux autorités locales la gestion du Programme d'assainissement urbain de Kinshasa (PARAU-PAUK) lancé en 2008 et couvrant aujourd'hui 9 des 24 communes de Kinshasa, mégapole pauvre de près de 10 millions d'habitants.
( Note : grand comme Paris et la petite couronne grosso-modo )

"Avant, avec l'Union européenne, les camions passaient tous les deux ou trois jours pour ramasser les ordures. C'était propre. Maintenant que les Blancs sont partis, nos autorités ne font plus rien".
Selon l'UE, qui y injectait chaque mois un million d'euros, ce programme a contribué à l'amélioration du cadre de vie des habitants des communes concernées, avec une baisse des maladies d'origine hydrique. Le transfert du projet au gouvernorat de Kinshasa devait avoir lieu en 2014 mais l'UE a accepté de rester un an de plus à la demande des autorités de la ville-province.

Source


Même problème à Pointe Noire :





Ne pas s'étonner que les congolais viennent en Europe ...