lundi 18 mai 2015

Respectons la diversité des cultures

Abidjan, 17-5-15 (lepointsur.com)-Le journal anglais The Independent a rapporté une bien étrange histoire. Un nouveau plat bien mystérieux a été retiré du menu d’un hôtel-restaurant à Onitsha, une ville de l’état d’Anambra, au Nigéria, vendredi 15-5-15, a appris lepointsur.com. La raison ? Il s’agissait de viande humaine.
Un restaurant dans l’Etat nigérian de Anambra a été fermé après que les autorités aient appris qu’il vend des plats à base de viande humaine.




La police a récupéré au moins deux têtes humaines fraîches quand ils ont arrêté 11 personnes dans le restaurant dont le propriétaire, six femmes et quatre hommes, à la suite d’une dénonciation.
Des têtes sanglantes ont été trouvées enveloppées dans des feuilles de cellophane. Les officiaux ont également saisi deux fusils AK-47, d’autres armes, des dizaines de séries de munitions et plusieurs téléphones mobiles au cours du raid.
« Chaque fois que je viens sur le marché, parce que l’hôtel est très proche du marché, j’ai toujours remarqué des mouvements drôles dans et hors de l’hôtel,. Des gens sales avec des personnages sales viennent toujours à l’hôtel Donc, je n’ai pas été surpris lorsque la police a fait cette découverte dans les premières heures d’hier,» un résident local a déclaré à la Osun Defender.
Un pasteur, qui a été choqué de savoir que ce qu’il avait mangé était de la viande humaine, s’est plaint à la police.
«Je suis allé à l’hôtel au début de cette année, après avoir mangé, on m’a dit que un morceau de viande est vendue à N700 (1500 CFA), j’ai été surpris. Je ne savais pas que c’était de la viande humaine que j’ai mangé à ce prix si cher », a déclaré le pasteur non identifié. Des rapports de cannibalisme apparaissent parfois au Nigeria, mais c’est la première fois qu’un restaurant a été réservé pour la vente de plats à base de viande humaine.
Kpan Charles