mardi 26 mai 2015

« le show mage de masse »

Alors comme ça les immigrés tamouls de mon quartier rêvent de l'Angleterre ? :))

Je sais, je sais, il y a la terre entière dans mon quartier et je sais que j'ai de la chance et que vous m'enviez ! Jaloux, va !

En fait là où a tourné Jacques Audiard c'est une frontière de mon quartier, c'est dans la même rue que mon Monoprix. Tout le monde est dans ce quartier, même moi ! C'est dire !

La Chapelle, Gare du Nord, Barbés, Marcadet, château Rouge, Marx Dormoy. Des frontières invisibles. Dans ce cercle s'entassent des populations diverses, parfois en manque de "substances" et maintenant est apparue une annexe de la jungle de Calais, gracieusement offerte à nos bons soins.

Le très bon côté des choses : contrairement au reste de Paris qui meurt, dans cette enclave la vie pulse, les commerces ferment moins. Le dimanche c'est un des rares quartier à être encore vivant.





En fait le héros de Dheepan, soldat dans sa vie précédente, va reprendre les armes et guerroyer avec violence contre les petits caïds de banlieues dans les halls des cités.

Ce que nous dit Audiard c'est que la France est un pays en guerre et que personne ne choisirait son sol pour construire un futur.

Audiard est déjà vilipendé par la presse parce qu'on ne critique pas la France-Terre d'asile !

Audiard a dit, il sera exécuté.