(Belga) Le groupe terroriste islamiste Boko Haram a de nouveau enlevé quelque 350 femmes et enfants dans le nord du Nigeria, selon les autorités locales. Les combattants sunnites ont également tué plusieurs hommes dans la ville de Damasak, proche de la frontière avec le Niger. Les habitants qui n'ont pu s'échapper ont été pris en otage.
Il s'agissait probablement d'un acte de représailles, alors que la ville de Damasak avait été reprise par les troupes régulières du Tchad et du Niger. (Belga)
BELGA