dimanche 29 mars 2015

Plante envahissante

Dans le genre envahissant, le kudzu est impressionnant ! Originaire du Japon, cette plante grimpante apparentée au pois a été introduite aux États-Unis en 1876 pour créer rapidement de l’ombre et stabiliser les sols. Mais, avec sa croissance rapide (jusqu’à 30 cm par jour) et tous azimuts, elle tapisse les arbres, les éclairages publics, et même les bâtiments. 
Elle a englouti des milliers de kilomètres carrés de champs et de forêts dans vingt États américains. Les dégâts causés par le kudzu ne s’arrêtent pas là. Selon des scientifiques de l’université de Clemson (Caroline du Sud), cette liane pourrait accélérer le changement climatique en réduisant le volume de carbone stocké dans le sol des écosystèmes végétaux envahis – sur la photo ci-dessus, des zones boisées du Mississippi.
La perte de carbone se produit notamment dans la couche superficielle et s’étale sur plusieurs décennies, précise Nishanth Tharayil, écologue spécialiste des plantes invasives. De précédentes études ont déjà montré que le kudzu pouvait libérer des gaz à effet de serre. Alors, comment stopper sa progression ? En attendant un herbicide miracle, les jardiniers peuvent recourir à la bonne vieille méthode : arracher les racines.
Par Daniel Stone Source
————————–

À malin, malin et demi !