mardi 17 février 2015

Un point sur la laïcité dans les hôpitaux

Je témoigne de la limite des impératifs religieux musulmans dans les hôpitaux et je vous livre une histoire vraie dont j'ai moi même été témoin.

Je venais visiter une amie dans un grand hôpital parisien dans un service tellement agréable que personne n'aimerait s'y retrouver.

La porte de la chambre dans laquelle nous étions ensemble était ouverte. La chambre donnait sur un sas d'accueil des malades du service où s'activaient les infirmières et les médecins. C'est le genre de service où on s'active.

Arrive une dame voilée, elle demande à être hospitalisée le jour même d'une voix forte en montrant son dossier qu'elle amenait avec elle. Elle demande à parler à l'infirmière responsable.
Cette dernière la rejoint.

La dame musulmane demande à être examinée par un médecin femme pour l'admission.

L'infirmière répond qu'elle va voir quel médecin est disponible immédiatement. Elle revient accompagnée d'un médecin homme qui dit à la patiente.

M : "Madame X, nous vous attendons depuis plus d'un mois. Vos analyses ne sont pas bonnes. Pourquoi avez vous attendu si longtemps ? Installez-vous dans la chambre n°Y, j'arrive."

La Dame : " je suis musulmane. mon mari est en bas et je veux qu'un médecin femme m'examine et pas vous".

M : " madame, je suis le seul médecin disponible, je ne peux pas accéder à votre demande"

Suivent des échanges et le ton monte... Jusqu'à ce que le médecin absolument hors de lui hurle :

M : " madame, finalement peut m'importe, ici nous travaillons h24 ! Vu votre état nous acceptons de vous prendre aujourd'hui en urgence alors que nous vous avons prescrit une hospitalisation depuis un mois et que le service est plein et que je fais attendre d'autres malades juste pour vous. Puisque vous le prenez comme ça, ce sera moi qui m'occuperai de vous et aucune de mes collègues féminines ! J'y veillerai personnellement ! Ici c'est un hôpital ! Allez demander à votre mari, faites comme vous voulez, ce n'est pas moi qui vais mourir! Vous avez 20 minutes pour vous décider".

Le médecin tourne les talons. La dame s'en va..... Un quart d'heure plus tard elle revient.

La Dame : "je reste. Je suis d'accord pour que vous vous occupiez de moi".

M : "parfait. Installez-vous dans la chambre n° Y, je viens vous examiner".

Fin de l'histoire.

Intelligemment la dame à choisi entre rester en vie et suivre les règles de sa religion. La religion c'est bien, la vie c'est magnifique !