jeudi 19 février 2015

Quand BHL voulait juste être aimé

Ben voilà... " moi, BHL, j'ai mis la Libye à feu et à sang pour qu'on m'aime".

Un article Du new Yorker, avec la fine fleur du monde, de la CIA, des démocrates...  Des dirigeants...
Absolument passionnant de bout en bout.



" à Paris récemment j'ai rencontré Lévy et je lui ai demandé pourquoi il s'est impliqué dans la cause libyenne.

Réponse de Lévy : " pourquoi ? Je ne sais pas. Bien sur il y avait les droits de l'homme et les massacres devaient s'arrêter et bla bla bla. Mais je voulais aussi qu'ils voient un juif défendre les libérateurs contre les oppresseurs et montrer la voie de de la fraternité. Je voulais aussi que les musulmans sachent qu'un Français, un occidental et un juif pouvait être de leur côté".


Même le grand journal Forbes se moque ! 

Traduction Wendy : 

"Je voulais que les musulmans connaissent un juif cool, moi, BHL ."

Voilà, voilà.... Des milliers de morts (pour commencer) et un juif cool....ça tient à peu de choses en fait de se prendre une bombe sur la gueule. !


Un ego surdimensionnés tue. Après l'intervention française en Libye (archives du blog) j'avais décidé de ne jamais plus parler de lui tant il m'horripilait et je ne voulais pas lui faire de "pub". 
Aussi petite soit-elle. Je ne voulais plus écrire son nom. La seule chose à retenir de lui c'est éventuellement l'adresse de son chirurgien esthétique. 

Ce type est fou. Ridicule dans sa présentation mais surtout dangereux. Jamais une critique de la politique de l'état israélien ! Jamais ! finkelkraut, par exemple, qui est aussi sioniste convaincu est parfois critique envers Israël. 

J'arrête ce gars est insupportable ! Juste horrible ! Je suis hors de moi ! Ce type est un extraterrestre.