vendredi 21 novembre 2014

le retour des gueux

Proportionnellement à sa population, la France produit aussi peu de logements neufs que dans la période de l'après-guerre, s'alarment les promoteurs.

 au troisième trimestre, les ventes au détail de logements neufs ont reculé de 8,1 % et les mises en vente se sont effondrées par rapport à la même période de 2013, à - 17,4 %. 

 les ventes en accession chutent à nouveau de façon très préoccupante (- 13 %), souligne la FPI. Et ce alors même que les conditions de financement restent extrêmement favorables. Amorcé depuis le début de l'année, le retrait des ventes en accession atteint - 8,7 % par rapport aux neuf premiers mois de 2013. source

---------------------------------------------------------------

ça c'est pour le neuf. il faut dire que les logements neufs sont juste hors de prix.

pour les "logements sociaux", absence totale de construction aussi. les "HLM" ou assimilés se retrouvent dans des contraintes de construction et surtout de "mise aux normes énergétiques" auxquelles ils ne font pas face. "on attend que les lois nous y contraignent" disent-ils. en attendant les charges locatives augmentent inexorablement.

un loyer HLM de 280 euros est doublé par les charges "comprises". on arrive très vite à un loyer du de 500 euros pour 2 pièces, chauffage et eau chaude. la CAF ne prenant en compte que le "loyer" soit toujours 280 euros. (et là, c'est toujours pas cher !).

certains nouveaux baux HLM ou assimilés "logement social" (d'après mes infos) sont libellés comme suit : "le présent bail est octroyé pour un mois".

bien évidement reconductible tacitement. on a rayé la mention "pour 3 ans renouvelable tacitement".

à la question "pourquoi?" : "pour faciliter les expulsions suite aux impayés.".

vous suivez toujours ? selon mes infos ces nouveaux baux sont appliqués à tous. 

il y a multitudes d'administrateurs de logements sociaux/HLM. peut être que certains font encore des baux de 3 ans. je ne sais pas. je vous demande.

si on prend le nombre de SDF (voir ici il y a deux jours) plus le nombre de "femmes qui se reproduisent pour survivre" et le libellè de ces nouveaux baux "au mois", c'est la certitude de finir à la rue à la retraite.  ( moyenne de 700 euros ?).

 on est en train de produire des cohortes de miséreux.

-des enfants qui sont en fait des salaires

-des charges locatives qui sont supérieures aux loyers

-des vieux inexorablement à la rue (sans dents et sans lunettes!)

-des familles dans 20 m2.

mais pourquoi n'achètent-ils pas ces délicieuses maisons avec jardin qui fleurissent à la vente en grande banlieue et dans toutes les belles provinces françaises ?

juste pour avoir un toit sur la tête ? ! ils ne sont pas fous ! le délicieux "s'am suffit", loin de tout, où il faut un an pour obtenir un rendez vous chez l'ophtalmo (dans ma famille), où il n'y a ni transport (la préfecture n'est pas desservie quand tu dois refaire tes papiers), ni collège (sauf en internat), ni hôpital "correct", ni ...rien...

bref, le "s'am suffit" nécessite une voiture par adulte (les enfants quittent tard la maison des parents) ce qui coute un bras, de remplir la cuve de fuel et ceux qui regardent la TV de leur "campagne" se sentent exclus.

à tort, mais ça ne sert à rien de le leur dire...

ils se foutent de nous ! c'est tout !