mercredi 26 novembre 2014

La " gôche française" et l'immigration

Qui a prononcé ces propos définitifs sur l’immigration selon vous ?
« En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes (…). La cote d’alerte est atteinte. (…) C’est pourquoi nous disons : il faut arrêter l’immigration, sous peine de jeter de nouveaux travailleurs au chômage. Je précise bien : il faut stopper l’immigration officielle et clandestine.
Il faut résoudre l’important problème posé dans la vie locale française par l’immigration. Se trouvent entassés dans ce qu’il faut bien appeler des ghettos, des travailleurs et des familles aux traditions, aux langues, aux façons de vivre différentes. Cela rend difficiles leurs relations avec les Français. Quand la concentration devient trop importante (…), la crise du logement s’aggrave. »


 L’auteur de ces propos n’est pas Jean-Marie Le Pen. Non. Ni Marine Le Pen. Non plus. C’est Georges Marchais, secrétaire général du Parti communiste français. L’article dont ils sont issus a été publié par L’Humanité le 6 janvier 1981, à quatre mois de l’élection présidentielle, au terme de laquelle François Mitterrand devait être élu président de la République. 


https://cyrilleemery.wordpress.com/2012/04/23/qui-a-dit-il-faut-stopper-limmigration-officielle-et-clandestine/

Et pour bien voir la filiation  de cette idée entre 1981 et aujourd'hui :


Georges Marchais : en janvier 1981, il soutenait l'initiative du dirigeant communiste Paul Mercieca, maire de Vitry, qui avait fait raser au bulldozer, le 24 décembre 1980, un foyer Sonacotra où logeaient plusieurs centaines de Maliens (DR). Quelques semaines plus tard il soutenait une initiative similaire du maire de Montigny-les-Cormeilles, Robert Hue. Après avoir été secrétaire national du PCF, Robert Hue a décidé de soutenir François Hollande dès le premier tour en 2012.

( NB : Cyrille Emery vote UMP).

Voilà aussi pourquoi je n'ai pas voté sociale démocratie en 2012 ! Et qu'aujourd'hui il ne me reste plus beaucoup de choix politiques ...

On a perdu l'extrême gauche, l'écologie, les verts... Les autres font exactement la même politique en copié,/ collé, les autres encore d'après moi, sont manipulés complètement... 

Je vais donc me présenter, ça sera plus vite fait !

:)