dimanche 19 octobre 2014

Le Dogme de l'Eglise

🔴SYNODE Odon Vallet "C'est une grande défaite pour le pape François. Il est clair qu'un certain nombre d'évêques souhaite son départ" (@itele)

Ok, noté.

Ça fait quelques jours que je regarde, sans trop m'attarder, les évêques discuter du remariage après divorce et du Mariage homosexuel voulus par notre pape.

Je me suis dit maintes fois que la seule chose qui assurait la pérennité du Vatican était l'application du dogme de l'Eglise.

Je m'attendais à ce que les évêques ouvrent l'église sur le monde réel. Il n'en est rien. Les évêques favorisent le dogme.

Ce qui est logique. Sans être la garante du dogme l'église perd toute légitimité.

Certains demandent le départ de ce pape disant qu'il est illégitime et que le précédent est toujours " en fonction ".

Pourquoi revenir sur le dogme ? Personne n'est obligé d'être catholique !
Pourquoi deux papes ? En quoi cela était-il nécessaire ? Vital pour l'église ?
Que se joue-t-il Ă  travers les luttes vaticanes pour le mariage homosexuel ?
Pourquoi ce mariage là est-il discuté ?

Le mariage homosexuel est ce que nous voyons, la partie émergée. À travers cette problématique il y a d'autres enjeux.

1) la filiation
2) la biologie
3) l'héritage
4) la génétique
5) la notion de choix
6) la notion de droits liée à celle de devoirs

..... L'individu et le groupe et leur interdépendance .

Ce pape est un cheval de Troie dans l'Ă©glise et son dogme.

Que signifierait la destruction du dogme de l'Ă©glise ? C'est ce qu'il faut comprendre.
Est ce que ça aurait vraiment un impact sur nos quotidiens ?

Réfléchissons.

Je rappelle qu'il n'y aura pas de quinzième Dalaï lama... Et que ce pape ( le quel des deux) est le dernier ou l'avant dernier.