lundi 29 septembre 2014

Shopping aux Amériques

une journée normale chez "Walmart" l'immense, grande , énorme, démesurée, gigantesque "Surface/Magasin/point de vente" américain dont les succursales fleurissent sur tout le territoire.

je mets toujours des photos d'animaux et de paysages sur ce blog, entre deux horreurs.

aujourd'hui je vous laisse des photos d'humains, perdus, ridiculisés par ce système où il faut toujours davantage de tout pour devenir encore moins que rien.

il faut toujours être encore plus différent pour être reconnu. ce qui est faux. nous sommes des humains dans les fleurs et les petits oiseaux.

nous n'avons, en réalité, que peu à faire avec ces rayons trop hauts, trop rectilignes, trop nombreux.

je ne vous dirai pas le nombre de fois dans ma vie où après avoir rempli un caddy je l'ai laissé, tel quel, au milieu d'un endroit hostile et bruyant... je ne savais même plus ce que je faisais là, je laissais les marchandises....j'abandonnais la lutte.

je n'en suis pas fière cela prouve uniquement ma difficulté à "en faire partie", à "participer au jeu". ce n'est pas à l'honneur de ma capacité d'adaptation.

je fuis ces endroits comme la peste.

encore aujourd'hui je suis bien incapable de "comparer les prix". c'est ainsi. je suppose que les bonnes ménagères étudient leur budget et choisissent leurs magasins en fonction de celui-ci.

j'en suis incapable. ça fait un blanc dans mon cerveau. et pourtant j'ai eu des périodes difficiles financièrement... rien n'y a fait !

la musique des grandes surfaces me met la tête dans un étau et les centaines de mètres carrés à arpenter sans perdre le fil de la "liste des courses" m'étreignent le cœur dès que j'en ai le pressentiment.

ces photos, de mon point de vue ne sont pas pour ridiculiser leurs protagonistes.

êtres vivants déchus dans un univers totalement mort.

de mon point de vue, ces gens "résistent". y compris inconsciemment aux dictatures "de la force de vente", des néons et du bruit.

ils tentent désespérément d'exister dans un univers où tout est figé, glacé, enfermé dans des emballages. ils sont vivants, ils le disent et même s'ils font rire, ce sont des guerriers.

je souhaite que vous le voyiez ainsi et non comme une moquerie stérile.
















 OFFERT par Alain Dourak, MERCI ! :


les russes n'ont rien à envier aux américains !!! 

exemples de russes à l’œuvre :

 
et bien plus de photos sur le lien ! 

il est à noter que tous "achètent" aussi quelque chose. les achats, ce n'est décidément pas humain !
;)