jeudi 4 septembre 2014

ADN et Domestication

La domestication d'un animal a des effets mesurables au plus profond de son ADN.

C'est ce que vient de montrer une équipe internationale de chercheurs suédois (université d’Uppsala), portugais (université de Porto), américains (Broad Institute de Boston), et français (de l'Institut National de Recherche Agronomique). Les résultats de leurs travaux sur le lapin viennent d'être publiés dans le magazine Science.

sans blague ? !!!!


Et les gènes les plus touchés par ces altérations sont ceux qui sont impliqués dans le développement du cerveau et du système nerveux.

source et beaucoup plus  

Nature ou Culture ? cette question devient vraiment d'actualité !
;)