mardi 19 août 2014

Oups !

«Pour le reste de l'année, notre consommation résultera en un déficit écologique croissant qui puisera dans les stocks de ressources naturelles et augmentera l'accumulation du CO2 dans l'atmosphère», souligne l'ONG basée aux Etats-Unis. Le «jour du dépassement  ne cesse d'intervenir de plus en plus tôt dans l'année, c'est-à-dire que l'humanité engloutit son « bugdet écologique » de plus en plus vite.


http://www.20minutes.fr/planete/1429815-20140819-ressources-planete-partir-mardi-humanite-vit-credit