vendredi 22 août 2014

le génocide silencieux des Rohingya






Persécutés en Birmanie, délaissés en Thaïlande, les Rohingyas sont considérés comme la population la plus persécutée 
au monde par l’ONU.

Les Rohingyas, une ethnie majoritairement musulmane, sont privés de leur nationalité  par la Birmanie depuis 1982. 



Ils représentent 90 % du million d’habitants présents au nord de l’État de Rakhine au Myanmar, voisin du Bangladesh.

Très peu médiatisé tant sur le plan national qu’international, la campagne « d’épuration ethnique » des Rohingya en Birmanie est un sujet qui s’est fait plutôt discret jusqu’à présent.

En Thaïlande, les Rohingyas sont aussi délaissés par le gouvernement. Nombreux d’entre eux essaient de se rendre au pays du sourire pour échapper aux atroces conditions dans lesquelles ils vivent en Birmanie. En février dernier d’ailleurs, Bangkok avait annoncé le renvoi de 1300 réfugiés Rohingyas.
La plupart d’entre eux avaient en effet fui des persécutions survenues en 2012 dans l’Etat Rahkine, à l’Ouest de la Birmanie.


 source et plus
source et plus


 pourquoi pas un seul mot ? pourquoi pas une seule manifestation ?

pourquoi rien non plus sur le Soudan ? 


 "Je suis , et voilà là où je vis." 

Photo: Camps Rohingyas du Bangladesh, Juillet (Ramadhan) 2014 :


ils sont bien, non ? tant mieux, parce qu'il n'est pas question d'aller les aider !