mercredi 27 août 2014

la stérilisation carbonique avance

la vitesse à laquelle la glace du Groenland disparait a été multipliée par 2,5 entre la période 2003 -  2009 et 2011 - 2014.

 côté pôle Sud, la situation est tout aussi alarmante. La fonte globale des glaces y est 3 fois plus rapide, notamment dans la partie ouest de ce continent.
 source et plus

 Est-ce que ça expliquerait (en tout cas la fonte du Groenland) les pluies interminables qui s'abattent en France, en Belgique (et je suppose dans d'autres pays)? La glace libéré et la légère dilatation des océans augmenterait la mise en circulation d'eau dans le cycle des pluies, du moins dans la partie nord de l'hémisphère?
oui, "Une hausse de 1 degré génère 7% plus de vapeur d'eau, et comme l'évaporation est le moteur de la circulation des flux dans l'atmosphère, une accélération des phénomènes météorologiques est à prévoir". source et plus

et le méthane se libère.... :

source 

conclusion :



un climatologue a clamé haut et fort que la planète était fichue. c’est précisément ce qu’a fait ce climatologue, le Dr. Jason Box, après la récente découverte par des scientifiques de l’Université de Stockholm portant sur d’innombrables panaches de méthane dans les fonds sous-marins de l’Océan Arctique.

« Même si une tout petite fraction seulement du carbone des fonds de l’Arctique est relâchée dans l’atmosphère, nous sommes foutus ! Le méthane est 20 fois puissant que le dioxyde de carbone à bloquer les infrarouges dans cet effet de serre que l’on connaît. Le méthane qui remonte à la surface, c’est très grave » a-t-il déclaré à Vice.

« Nous nous dirigeons vers un scenario de réchauffement totalement incontrôlable. »

pour en savoir plus, vraiment plus, click !