lundi 16 juin 2014

troupes algériennes sur les Champs-Elysées pour le 14 juillet.

La raison : honorer les combattants de 14-18. On ne peut que se réjouir. Sans le soutien des fellagas, la France n’aurait jamais gagné la guerre comme chacun le sait. 
le gouvernement préparait cet événement, pour bien montrer à l’Algérie que nous ne sommes pas des ingrats, peu importe le rôle insignifiant des algériens pendant le premier conflit mondial (qui d’ailleurs n’existait pas en tant que nation) d’un point de vue militaire, le symbole est fort sous le couvert d’un hommage largement disproportionné, c’est surtout une attitude de soumission intolérable.
Le défilé du 14 juillet, symbole de l’unité de la nation qui fait corps avec son passé à travers ceux qui depuis des siècles ont versé leur sang pour elle est définitivement bafoué par cette gauche universaliste.  source

Nous attendons avec impatience l’année prochaine pour voir défiler les troupes vietminh pour commémorer la victoire de Dien Bien Phu. 

j'étais écroulée de rire à la lecture de cette dernière phrase !

bon, du très très grand n'importe quoi ! koike.... il faille bien remercier son électorat.

bref, pitoyable ! heureusement que les vieux deviennent vieux et qu'on n'enseigne plus l'histoire à l'école et que la "nation" ne veut plus rien dire pour les jeunes. alors Dien Bien Phu ? pour un gars de 18 ans, c'est quoi ? le menu Mc Do exotique ?

la France se noie dans la mondialisation, où, chacun le sait, nous sommes tous frères.

dommage qu'il me faille toujours un passeport... enfin...bref, tout va bien !