lundi 30 juin 2014

Sans Blague ?!

Une recherche publiée récemment explique comment Facebook a manipulé en secret les informations de près de 700.000 utilisateurs anglophones pour étudier « la contagion émotionnelle ». Pendant une semaine, Facebook et des scientifiques des Universités Cornell et de Californie à San Francisco, ont modifié le contenu des informations reçues par un groupe d’utilisateurs afin d’étudier l’impact sur leurs émotions. Les auteurs cherchaient à savoir si le nombre de messages positifs ou négatifs lus par les utilisateurs influençait la teneur de ce qu’ils postaient eux-mêmes sur le site. Ils ont constaté que les utilisateurs ciblés commençaient à utiliser davantage de mots négatifs ou positifs selon l’ampleur des contenus auxquels ils avaient été « exposés ». « Les états émotionnels sont communicatifs et peuvent se transmettre par un phénomène de contagion, conduisant les autres personnes à ressentir les mêmes émotions sans en être conscientes », écrivent les auteurs de cette recherche. L’étude provoque depuis un gros « buzz » sur la toile. Certains internautes expriment « leur trouble profond » et qualifient la méthode utilisée « d’alarmante » ou de « démoniaque ».
 
bref, nihil novi ! ceci est de la manipulation des masses de niveau 1 !  ils sont bien évidement, largement plus avancés que cela et nous connaissent tous individuellement.
1) pour cibler les produits qu'ils nous vendent
2) assurer la paix sociale par des discours adaptés !
 
et pas simplement FB, Google, Twitter, tous....

si je devais m’étonner de quelque chose ce serait simplement de cette information "alarmiste" qui devrait avoir vu le jour il y a 12 ou 15 ans !