mardi 24 juin 2014

la Révolte de Poséidon

“Toute forme de vie sur Terre, y compris notre propre survie, dépend du bon état et des richesses de l’océan. La diversité biologique qu’il contient est pratiquement inestimable. De ce fait, nous sommes des milliards à en avoir besoin comme source d’aliments, d’oxygène, de stabilité climatique, de pluie et d’eau potable, de transport et d’énergie, de loisirs et de moyens de subsistance”. Mais “notre océan est en déclin. La destruction des habitats, la perte de la biodiversité, la surpêche, la pollution, le changement climatique et l’acidification de l’océan mènent le système océanique à sa perte. La gouvernance est tout à fait insuffisante et, en haute mer, l’anarchie règne sur les flots. Les progrès technologiques et la réglementation inexistante creusent le fossé entre riches et pauvres: les pays qui en sont capables exploitent des ressources qui s’amenuisent, tandis que les pays qui n’en ont pas les moyens en subissent les conséquences. La stabilité régionale, la sécurité alimentaire, la résilience climatique et l’avenir de nos enfants sont tous menacés”. source et tellement plus

(Poséidon est le dieu des mers et des océans en furie, ainsi que l'« ébranleur du sol. Son symbole principal est le trident, qu'il reçoit des Cyclopes pendant la Titanomachie, il est aussi symbolisé par le taureau, et surtout le cheval. Les Romains l'assimilent à Neptune.)

 John Singleton Copley, The return of Neptune, 1754, The metropolitan museum of art, New York

source image (Neptune)

source images Poséidon