samedi 19 avril 2014

le Roi abdique pour le Prince

La France a vécu une journée très étrange avec la petite phrase balancée par François Hollande, qui nous dit qu'il n'aura aucune raison d'être candidat en 2017 si le chômage ne baisse pas. Vu que la crise dure depuis 2008, et qu'aucune réforme réellement nouvelle n'est en vue, on peut raisonnablement penser que le chômage ne baissera pas d'ici 2017, Hollande vient de se suicider politiquement. Un chef qui annonce à ses troupes qu'il n'est pas celui qui pourra assurer leur réélection au prochain coup perd 95% de son pouvoir. Tous vont se tourner vers celui qui incarne l'avenir, en l'occurrence Manuel Valls. source

Rappel : "le Prince de Machiavel"

Le prince héréditaire (M. Valls ?) a peu de difficultés à conserver son État car il a l’appui de son peuple, ce qu'explique Machiavel :
« En effet, un prince héréditaire a bien moins de motifs et se trouve bien moins dans la nécessité de déplaire à ses sujets : il en est par cela même bien plus aimé ; et, à moins que des vices extraordinaires ne le fassent haïr, ils doivent naturellement lui être affectionnés. D’ailleurs dans l’ancienneté et dans la longue continuation d’une puissance, la mémoire des précédentes innovations s’efface ; les causes qui les avaient produites s’évanouissent : il n’y a donc plus de ces sortes de pierres d’attente qu’une révolution laisse toujours pour en appuyer une seconde. »
 Machiavel se demande comment la cruauté du prince, qui en général est l’objet du mécontentement populaire, de la rébellion et de l’échec politique, peut être conciliée avec un pouvoir sans faille. Sa réponse est que les cruautés doivent être « commises toutes à la fois », pour que l’« amertume » n’en soit pas trop persistante dans le peuple, et pour avoir toujours de l’avance sur la nécessité.

 conclusion (du XVI° siècle. !!!) :

  « Un prince bien avisé ne doit point accomplir sa promesse lorsque cet accomplissement lui serait nuisible, et que les raisons qui l’ont déterminé à promettre n’existent plus. » 

 Mais, pour ne pas laisser voir cette perfidie, il doit aussi « posséder parfaitement l’art et de simuler et de dissimuler ».

Son hypocrisie doit le faire paraître « tout plein de douceur, de sincérité, d’humanité, d’honneur, et principalement de religion »

Machiavel assure que les hommes en général se tiennent à l'image des qualités, et d'autre part que le prince sera jugé sur le résultat et que tant qu'il conservera sa vie et son État, « tous les moyens qu’il aura pris seront jugés honorables »

(Wikipédia)



-----------------------------------------------

aujourd'hui, nous sommes tout à notre joie de la libération des otages. 
(vous n'aurez pas de lien, il y en a partout ! lol ).

rappel, aussi :

.... voilà, voilà....c'st dit.

une photo des otages libérés. barbus mais pas amaigris.

ce qui tenterait à prouver que le prix des lames de rasoirs est plus élevé que celui du blé.