lundi 21 avril 2014

Jérusalem , si belle et si terrible


Marre !!!!!!!! Marre et marre , c'est tout !!! Source RFI. Tout le monde proteste, l'ONU en tête et .... Jamais RIEN ! Marre, point barre ! Aucune limite, jamais !!!!!!!!!!!! :


----------------------

. Il sera de plus en plus difficile aux Israéliens, comme aux Juifs de la diaspora, d’évoquer chaque année Pessah comme la fête de la liberté si Israël continue à maintenir sous occupation un autre peuple. Selon la Haggadah de Pessah chaque génération doit à son tour sortir d’Egypte. Les générations actuelles ne pourront prétendre le faire que le jour où l'occupation cessera !

Ce sont des juifs qui déclarent cela !!!!! Ils disent :


Quitter les territoires si l’on veut prétendre sortir d’Egypte

www.jcall.eu/

----------------

www.gate48.org

Un lien vers un site néerlandais juif non- sioniste...

En attendant, les religieux n'ont pas tous pu fêter Pâques . En attendant, les israéliens occupent toujours davantage de territoire.

En attendant, je n'ai toujours pas entendu le Pape sur le sujet !

:0)


-----------------------

De nouveaux incidents ont éclaté dimanche à Jérusalem-Est. C'est le résultat indirect du capotage des négociations israélo-palestiniennes. C’est aussi c'est lié au fait que juifs, catholiques latins et chrétiens orthodoxes célèbrent cette année la semaine pascale à la même époque.
De nouveaux incidents ont éclaté sur l’esplanade des Mosquées, dans la vieille ville de Jérusalem – le mont du Temple, pour les juifs – suite à la visite, dimanche matin, d’un député de l’aile droite de la coalition gouvernementale israélienne, Moshe Feiglin, cofondateur du parti de droite radicale israélienne Zo Artzeinou (« C'est notre patrie », en français). La police israélienne a dispersé un rassemblement face à la mosquée al-Aqsa, où la police israélienne n’a pas la permission de pénétrer. Les policiers ont fait usage de grenades assourdissantes et de balles en caoutchouc, après avoir été visés par des pierres lancées par des manifestants. 16 manifestants palestiniens ont été interpelés.
La police a également aussitôt restreint l’accès à l’esplanade. Seuls les fidèles musulmans âgés de plus de 50 ans et les femmes ont été autorisés à s’y rendre. Cela fait plus d’une semaine que des incidents de ce genre se reproduisent quotidiennement au moment des visites sur l’esplanade, les non-musulmans peuvent se rendre sur le site, mais les juifs ne sont pas autorisés à y prier.
Dans un communiqué, le ministère palestinien des Affaires étrangères a « condamné les interdictions faites aux fidèles musulmans et chrétiens de se rendre sur leurs lieux saints », les qualifiant de « fascistes et racistes ». Le coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Robert Serry a dénoncé pour sa part le comportement de la police durant une procession de Palestiniens chrétiens, samedi 19 avril, lors de laquelle ceux-ci devaient se rendre au Sain-Sépulcre. Robert Serry, qui participait à la procession, s’est dit « consterné » et a appelé « toutes les parties à respecter le droit de liberté religieuse et l'accès aux lieux saints pour les fidèles de toutes les confessions, et à s'abstenir de toute provocation, en particulier durant les fêtes religieuses ».
Réaction israélienne courroucée
Les propos du coordinateur spécial des Nations unies a donné lieu à une réaction courroucée du ministère israélien des Affaires étrangères, qui a qualifié « d’étrange » la protestation du diplomate de l’ONU, assurant que les fêtes de Pâques s’étaient déroulées « pacifiquement », grâce « au travail de la police de Jérusalem qui a géré l'événement avec le professionnalisme et la sensibilité nécessaires pour réguler les mouvements de foule et assurer la sécurité des participants ».