dimanche 8 décembre 2013

productivité d'un potager biologique

Depuis avril 2013, le centre de formation des scouts et guides de France de Jambville (78) a créé un potager biologique d’une surface de 1000 m2.

un investissement initial de 5000 euros, puis chaque année, le centre débourse 30 000 euros pour le salarié et 1500 euros de charges d’exploitation.

En 2013, première année d’exploitation, 2 tonnes de légumes (600kg de courgettes, 120kg de potiron, 100kg de tomates, 500 salades, etc…) ont été produits.
« La terre n’avait jamais été retournée depuis des années ; aucun intrant chimique n’est utilisé, on a juste rajouté du fumier comme engrais, et on expérimente au fur et à mesure les différentes techniques d’agriculture biologique».

Toute la production est utilisée en interne pour les différents stages et rassemblements que le centre accueille. Elle a permis ainsi de réduire les achats d’environ 3000 euros sur l’année 2013. 10 000 repas ont été approximativement fournis lors de la première année d’exploitation avec les produits du jardin. Mais ce n’est qu’un début : les futures productions seront planifiées en fonction du calendrier annuel des rassemblements, afin de répondre au mieux aux besoins. source

ça vaut vraiment la peine. 1000 m2, ce n'est pas beaucoup.

j'attends une étude sur la production "bio" comparée à l'intensive pour 7/8 milliards d'humains par régions du globe.
cette étude je ne la trouve pas mais elle existe certainement.

en attendant, dans nos contrées, nous pouvons nous mettre au "bio".

une amie en Hollande construit un projet "maison + jardin" le tout bio, le tout en recyclable avec même ruches et abeilles.....

un habitat totalement autonome pour une famille. sur un petit terrain qui nourrit largement et dégage un surplus. adaptable en ville pour un cout extrêmement modeste.

je vais y aller (début janvier) et vous donnerai les infos.