jeudi 7 novembre 2013

misère en France

le Secours catholique : «  La quasi-totalité des ménages que nous accueillons sont en dessous du seuil de pauvreté, et la majorité sont en situation de grande pauvreté ». son rapport annuel .

Leur niveau de vie moyen était de 497 euros par mois l’an dernier, en recul de près de 3 % par rapport à 2011. «  Les ressources des personnes que nous rencontrons ont tendance à reculer, alors que leurs charges – loyer, électricité, chauffage – augmentent ».

 Qui sont ces très pauvres ? Parmi les adultes, il s’agit majoritairement de femmes (56 à 57 % ces deux dernières années).
 ce sont plus souvent les femmes qui élèvent les enfants après une séparation. Les mères isolées sont la première catégorie de population rencontrée (voir graphique). Les enfants, justement, sont de plus en plus nombreux.
la pauvreté frappe 19,5 % des enfants et près du tiers des familles monoparentales, bien plus que la moyenne de la population générale (14,3 % des Français sont en dessous du seuil de pauvreté, qui est de 964 euros par mois pour une personne seule).  source et plus
 il y a plus de pauvres "français" que de pauvres "étrangers".
les femmes et les enfants d'abord !
5 fruits et légumes par jour ?
manger "bio" ?
acheter des livres et aller aux musées ?
acheter sur internet avec des bitcoins ?

la misère gagne du terrain, de notre société de consommation il ne reste que son image.