vendredi 29 novembre 2013

le non paiement des retraites, puis des salaires

témoignage :

nous sommes le 18/11/2010 ma retraite MSA ILE DE FRANCE n est pas encore payée – je constate qu elle ne se prive pas de menacer les employeurs de penalites de retard en cas de retard de paiements des cotisations ……._ Merci à la MSA de bien vouloir communiquer sur ces retards que nous subissons chaque mois _ qu elle impute d ailleurs au credit agricole _ ce qui est d ailleurs inexact – En fait il s agit simplement de se faire de la trésoreriesource

 « Il y a des difficultés depuis le décret carrières longues, mais elles sont concentrées sur quelques régions, comme le Languedoc-Roussillon et la Picardie. La situation n'est pas catastrophique, et elle est en train de revenir à la normale », plaide une porte-parole. La direction admet toutefois que le délai moyen de traitement des dossiers au niveau national a grimpé à vingt-neuf jours en octobre, contre quatorze il y a un an."

  « Chaque réforme n'annule pas la précédente. Il faut connaître l'ancienne et la nouvelle, en l'appliquant différemment, selon les personnes »


« J'ai déposé mon dossier dans les temps, fin janvier. Mais je n'ai pas eu de réponse avant septembre, même en multipliant les appels et les courriers recommandés ». source


un autre témoignage, d'une relation de Wendy, par mail :

 "Mon mari, lui, est parti pour prendre sa retraite (il bosse à fond et gagne mal, il voudrait faire des chantiers à son compte .... à suivre ?????). 

Donc, il commence son "Dossier retraite" :  

c'est le parcours du combattant : d'avoir tous les trimestres qui vont bien, et les thunes qui vont bien !!!!    il galère sur sa période artisan : et il a pris un cabinet privé pour gérer son dossier, tu te rends compte, où on en arrive :  pour toucher une retraite méritée, il faut payer des cabinets privés  !!!  de pire en pire".

d'abord, se débarrasser des vieux qui coutent cher et ne rapportent rien.

ensuite se débarrasser des "petits salaires", en remplaçant les humains par les robots et en baissant le niveau des connaissances ce qui crée une foule de gens sous-éduqués, appelés "lumpenprolétariat", donc non "politisés".  

 la suite, on la perçoit très bien....