mercredi 27 novembre 2013

ils veulent notre peau !

La cigarette électronique va-t-elle disparaître ? C’est ce que craignent plusieurs associations de défense au regard des propositions d’encadrement à venir de la Commission européenne. Cette dernière doit publier, mardi 3 décembre, ses projets d’amendement de la directive européenne sur le tabac afin d’encadrer et de réguler la cigarette électronique.

 la Commission européenne envisage d’interdire l’usage de recharges d’e-liquide, l’utilisation des atomiseurs rechargeables. Elle restreindrait considérablement les possibilités d’usage des arômes.  
«  Seules les saveurs qui sont autorisées dans le cadre des thérapies de sevrage seraient possibles, sauf si elles sont particulièrement attractives pour les jeunes et les non-fumeurs ». Bruxelles évoquerait aussi un taux de nicotine maximal de 20 milligrammes par millilitre.

 Par ailleurs, un taux maximal de 10 milligrames de nicotine dans chaque cigarette serait instauré.
« Seules les cartouches scellées contenant moins de 10 milligrammes de nicotine auraient droit de cité. » Soit un taux inférieur aux prescriptions des tabacologues pour les patchs nicotiniques.  
«  A qui profiteraient toutes ces dispositions ? Aux groupes pharmaceutiques et aux industriels du tabac, qui seraient les seuls acteurs à pouvoir proposer les produits de la cigarette électronique dans le cadre de cette nouvelle réglementation très restrictive ».
« ce projet suffira aisément à détruire la cigarette électronique ».

tous les produits disponibles actuellement sur le marché seraient retirés de la vente en 2017 lorsque la nouvelle directive sur le tabac entrera en vigueur.
Dès lors, les cigarettes classiques seront l’unique source de nicotine en vente libre et :
 les « vapoteurs », n’auraient pas d’autre choix que de reprendre la cigarette. source

je vapote, chers lecteurs depuis deux mois environ.
le gain pour ma santé a été immédiat. 

je n'ai pas fumé "une vraie cigarette" depuis. et je ne compte pas m'y remettre.

ils veulent notre "disparition" ?

effectivement je ne sais pas ce qu'il y a dans ma e-cigarette et ça me donne souci.
MAIS je sais ce qu'il y avait dans ma cigarette "normale".

les médecins, y compris les cardiologues, privilégient la e-cigarette.

bien sur, je ne peux pas en dire davantage sur le côté positif de la e-cigarette.

je sais qu'on peut arrêter le tabac avec son utilisation et que "arrêter le tabac" est une bonne chose pour chacun d'entre nous.

je note que la pétro-chimie et l'industrie du tabac font tout pour que nous ne puissions plus cesser de fumer.

on sait, je sais que les patchs ne fonctionnent pas, pour l'immense majorité des fumeurs.
arrêter de fumer est une épreuve terrible, je témoigne.

je témoigne que la e-cigarette permet un arrêt de la cigarette total et rapide.

je témoigne aussi devant vous des maladies horribles et fatales liées au tabac.

que ceux qui fument et veulent arrêter, arrêtent vite, avant que ce moyen, la e-cigarette, soit retiré du marché par les lobbies sur-puissants du tabac et de la chimie.

je tenais à vous le dire.
je vous fais des bizzzzzzzzzzzzzzzous.