jeudi 7 novembre 2013

Google réinvente les usines chinoises ?

un espace Google qui va se construire à Londres. ouverture en 2016.

les employés de Google pourront se délecter des plaisirs d’une piscine intérieure, d’un terrain de football en salle, d’un mur d’escalade et d’un jardin sur les toits qui aura une vue en hauteur directe sur les trains de la célèbre gare de King’s Cross.
Le bâtiment sera construit pour être « flexible ». C’est-à-dire que tous les meubles et les espaces pourront être facilement modifiables pour que ce soit la structure qui s’adapte aux personnes et non pas l’inverse.

 La firme estime que la nature du travail a changé et que pour que chacun puisse désormais s’investir et s’imprégner au maximum de l’entreprise pour laquelle il travaille, il faut rendre le lieu de travail agréable (voire, dans ce cas précis, incroyable) pour bénéficier d’un investissement maximal de la part des employés. C’est d’ailleurs pour cette même raison que la firme a créé autant d’espaces de loisirs et qu’elle offre tous types de repas. Les employés restent ainsi plus longtemps au bureau et ne se sentent pas dans une entreprise « normale. »

beaucoup plus 

 qu'est-ce d'autre que le principe de base du capitalisme exploitant la force des travailleurs ?

au 19° siècle en Europe et en Chine plus récemment, les "travailleurs" dorment, mangent, vivent dans l'usine.

dans un premier temps : "youpi, quel bel endroit !". dans un deuxième temps : "merci Google, j'ai une cellule rien que pour moi au 4° sous-sol, j'évite les transports ! ha ? c'est retenu sur mon salaire ? !".

je sais, je sais, j'ai mauvais esprit....

évidemment ce sera "googlisé"....