mardi 12 novembre 2013

des peines alternatives de la Chine au Maroc

Certains tronçons des autoroutes marocaines seraient construits par des prisonniers chinois, engagés par des entreprises chinoises ayant remporté des appels d’offres pour réaliser ces travaux.

Aziza El kandoussi, députée du Parti Justice et Développement (PJD) a révélé la semaine dernière au Parlement, que des prisonniers chinois travaillaient dans les chantiers de construction de l’autoroute de contournement de Rabat.............

source 

ben, vi, le monde se rétrécit....