samedi 19 octobre 2013

Fukushima, tout est fini depuis longtemps.

c'est simplement ce que je pense. cela n'engage que moi.

 Les niveaux de radioactivité des eaux souterraines sont montés en flèche à la centrale nucléaire japonaise accidentée de Fukushima, a annoncé samedi l'opérateur du site Tepco. Quelque 300 tonnes d'eau radioactive ont fui en août d'un réservoir. le temps

P. Jorion aussi commence a se poser des questions sur une "possible amélioration des faits"

d'après moi et je l'ai déjà dit, cela fait longtemps que la centrale de Fukushima a explosé, puis s'est peu a peu enfoncée dans le sol et que toute la toxicité est parvenue à l'Océan ou est partie dans les airs.

comment le dire ? en ne disant rien et en distillant les informations à raison d'une tous les deux jours, par exemple.... ce que Tepco et le gouvernement japonais font très bien.

nous sommes préparés par des doses homéopathiques à comprendre que nous ne pouvons plus manger de poisson, qu'il nous faut revenir sur le parcours des courants marins comme aériens afin de pouvoir éventuellement avoir l'illusion d'être à l'abri.

personne ne peut se mettre à l'abri de cette catastrophe. tout le monde, toute la planète a été irradiée et/ou en cours de l'être.

des mutations sont en cours, c'est tout. des mutations génétiques qui permettront à certains de survivre. ou à leurs enfants plus vraisemblablement.

mais comment dire cela ? c'est impossible sauf à faire face à des vents de panique nuisible au système. donc, on ne le dit pas. on le dit par bribes.

ceci est juste mon sentiment et ce que j'aurais fait à leur place. 
moi non plus je n'aurais rien dit. à quoi ça sert ? il y a quelque chose de réparable ? non !

dormons.

http://www.aipri.blogspot.fr/2013/10/apocalypse-hier.html 



Le premier ministre japonais Shinzo Abe a visité samedi un port de pêche à Matsukawaura, situé à 40 kilomètres de la centrale de Fukushima. Il a mangé du poisson local pour montrer qu'il était sain. (photo: AFP)

il avale aussi ?