mercredi 9 octobre 2013

fatuité et vacuité de "l'économie circulaire"

la même en grand


L'Institut de l'économie circulaire a publié ce schéma qui donne une idée assez précise du concept d'économie circulaire. On voit que la valorisation énergétique, et à fortiori la décharge, constituent des sorties de boucle. Quand au recyclage (à droite), il est une boucle possibles, mais pas la première.


Source : Déchets Infos n°31 du 9 octobre

 source

 on tourne en rond. même pas ! on va juste nulle part comme je le disais hier. 
mais au moins ça aura créé un poste de Ministre !

je ne savais pas qu'il fallait voter une loi cadre pour recycler les déchets....
quant à engager le "changement de modèle" : LOL !
si le tri sélectif et le soja "bio" avaient fait quoi que ce soit, ça se saurait !

le changement de modèle c'est simplement passer de l'abondance à la rareté. 

et là, il n'y a aucun joli mot ou concept abscons pour le définir !

 François-Michel Lambert, fondateur et président de l’Institut de l’économie circulaire se voit ministre et propose :
  • la tenue d’états généraux de l’économie circulaire ;
  • la création d’un poste de délégué interministériel à l’économie circulaire ;
  • la préparation et le vote d’une loi cadre, texte « symbolique » qui fixe un cap et permette d’engager le changement de modèle.