samedi 28 septembre 2013

Tsunamis, Méditerranée, plancher marin, glissements (vers quoi ?)

Une forte concentration de glissements de terrain sous-marins a été observée sur une superficie de 370 kilomètres carrés de fonds marins dans le nord-est de Marsaxlokk.  
La découverte a été faite en utilisant des techniques avancées d'exploration des fonds marins et rapporté dans une étude dirigée par le Dr Aaron Micallef, un géologue marin au Département de physique, Université de Malte.

Les 67 glissements de terrain sous-marins ont une superficie d'environ 18 km, ce qui équivaut à environ cinq fois la taille de l'île de Comino. Ils se produisent sur ​​des pentes très douces et ont formé des falaises qui font jusqu'à 50 m de hauteur. Certains des glissements de terrain étaient assez puissants pour éroder les parois rocheuses.

L'Université a déclaré que les glissements de terrain sous-marins constituent un risque majeur pour les infrastructures sur les fonds marins, tels que pipelines et câbles, et sont aussi une source potentielle de tsunamis.

En raison de leur taille relativement petite et de leur vitesse réduite, les glissements de terrain découverts ne sont pas considérés comme étant source d'un risque significatif ou imminent de tsunami, bien que cela ne puisse être déterminée avec précision.

Ce n'est pas la première fois que des glissements de terrain sous-marins ont été signalés dans le voisinage des îles maltaises. les Glissements de terrain sous-marins sont mal compris et il y a un besoin urgent de les mapper, d'estimer la probabilité de leur survenue, et de déterminer s'ils représentent un risque pour les îles de Malte et l'infrastructure des fonds marins environnante.

L'étude relative à cette découverte a été présentée à la conférence biennale sur "les mouvements de masse sous-marins et leurs conséquences" qui s'est tenue à Kiel, en Allemagne, et a été financée par Eurofleets et Actions Marie Curie.

 source
 PDF pour ceux qui veulent en savoir plus sur les fonds méditerranéens...

12 commentaires:

  1. Bonjour Wendy.
    Comment vas tu ?
    C est un très beau document.
    Bien intéressant.
    MERCI
    ORTHO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme tu t'en doutes, j'ai pensé à toi ! (véridique).

      oui, je trouve que c'est intéressant.

      mais, merci quand même !

      Supprimer
    2. En ces temps troublés, tout ce qui glisse devient intéressant .........

      Supprimer
    3. tu penses à la même chose que moi ?

      :0)

      Supprimer
  2. Encore MERCI.
    Grosse Bises. ;o)

    Le rapport date de 2007, c était encore le calme plat question séismes, cela à bien accéléré à partir de 2009 2010.


    Là on est un peu descendu en régime, pour ce genre de seismes MOUS, mais c est pas mieux, les premières secousses elle ne touchent que les zones molles, pas de gros soucis.
    Là nous en sommes aux zones SEMI DURES A DURES, que nous savons être entre - 70 km et - 150Km avec marges d erreurs.

    C est à dire que la perturbation qui se limitait à peu près au littoral méditerranéen, c est maintenant propagée dans les zones moles de la France un séisme de 3,6
    F -25-09-2013 heures 21:15:42. 0
    Profondeur Km - 10
    Magnitude 3.6
    FRANCE
    coordonnées google map 47.51 N 2.62 E

    je reviendrais
    CHOUCROUTE SUR LE FEU

    ORTHO
    Merci Wendy

    RépondreSupprimer
  3. Donc en considérant le document et mon expérience (personnelle, incomparable, ben oui , vous comprendrez plus tard ;o) ) , les terres et sables, zones molles sous les eaux sont parti dévaler lespentes sous marines.
    Ok mais cela c est le passè, maintenant ce sont les falaises et les roches plus dires qui basculent suivant les endroits.
    Au dessus de l eau, il y a un réaménagement en méditerrannée Est; L Afrique qui est un ensemble d eplusieurs plaques, tourne en sens anti horaire. C est souvent écris sens horaire dans les bouquin et les thèses, non que la zone maroc qui elle tourne en sens horaire.
    Donc l Afrique tourne et monte vers le nord, en faisant cela l Afrique risque de liberer un ou plusieurs verrous. Le détroit de haïfa (vu qu en plus il y a siphonnage de la mer morte [à ce propos St JEAN est un vrai visionnaire et un vrai scientifique] et donc élargissement du bassin) entre Aqaba et Haïfa.
    voire, possible élargissement du canal de SUEZ, Il y a eut un canal naturel il y a longtemps.
    Possible fermeture des détroit de Messine et entre Tunisie et Sicile.
    Pourquoi donc ceux là en particulier?
    Parce que dans l antiquité il y a eut OUVERTURE, FERMETURE ETC... CRÉATION ET ANNIHILATION DE CES DÉTROITS.

    C est pas dans les livres d histoire ni dans ceux de géographie.
    JE SAIS !
    cela ne prouve RIEN.

    J avance des hypothèses, sur la base d un possible énorme événement.

    Mais c est bien plus touffu et embrouillé que cela en a l air.

    ORTHO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je sais que c'est bien embrouillé et bien "touffu" mais je sais aussi que les scientifiques sont "sur le coup".


      géologie, exploitation gaz /méditerranée ? je pense davantage à cela qu'à autre chose.
      la mer morte, sur son dôme de sel. .... à suivre...

      Supprimer
  4. http://laliguechretienne.wordpress.com/2013/09/24/re-apparition-du-detroit-de-haifa-en-tout-cas-disparition-prochaine-de-la-mer-morte/

    Petit article Documenté

    RépondreSupprimer
  5. tout n'est qu'impermanence, bien fou celui qui construit sur du sable !

    RépondreSupprimer
  6. le tout c est d avoir les yeux sur les limites ;o)
    ORTHO

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.