mardi 10 septembre 2013

sympa et pas cher : l'échange sur Internet d'enfants adoptés

je vais finir par penser que les humains sont irrécupérables !

C'est sur une pratique incroyable qu'a enquêté pendant dix-huit mois la journaliste d'investigation Megan Twohey, de l'agence de presse Reuters : le "child exchange". Dans un reportage interactif en cinq parties dévoilé progressivement du 9 au 11 septembre, la journaliste met au jour un réseau de groupes Facebook et Yahoo! permettant aux parents américains lassés des enfants qu'ils ont adoptés de les donner à d'autres familles, en dehors de toute légalité.

Le nom de cette pratique, le "private re-homing" (changement de foyer privé), est directement inspiré du marché des animaux de compagnie.

 Mais justifier un "don" humain par un honnête "nous détestons cet enfant de 11 ans originaire du Guatemala" ou par les troubles du comportement dont est victime une adolescente libérienne de 16 ans semble nettement plus contestable.

méthode dite "classique" (dite aussi : Le Petit Poucet).

source 1,   source 2 anglais

3 commentaires:

  1. ca existe pas sur internet l'échange de baffes pour ce genre de magouilles ??? hum non malheureusement :(

    RépondreSupprimer
  2. internet c'est un instrument guerrier où les coups ne sont pas permis !!

    trop fort !

    bizzzzzzzzzzous Alexandre !

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.