mercredi 11 septembre 2013

prosélytisme juif en Belgique ?

Une petite centaine d’enfants n’ont toujours pas trouvé de places dans une école secondaire francophone qui leur convient. Quand les parents s’adressent aux services d’inscriptions qui attribuent les places aux élèves qui n'en auraient pas obtenu, ceux-ci leur donnent la liste des écoles disposant encore de places. A Bruxelles, il s’agit principalement d’écoles proposant, après un tronc commun généraliste, des orientations techniques et professionnelles.
Selon plusieurs témoignages, ce service administratif ferait pression sur les parents de ces enfants sans-école pour qu’ils se rabattent sur l’athénée Ganenou à Uccle, qui dispose encore de quelques places libres. La qualité de l’établissement n’est pas remise en cause ici. Cependant, Ganenou se revendique comme étant une école de confession juive qui enseigne ‘les obligations qui impliquent le fait d’être juif’. Cela comprend un programme judaïque et des heures obligatoires d’hébreu. Sur son site internet, l’école précise logiquement qu’elle célèbre les différentes fêtes juives ("Mifkad", réception du Shabbat, cérémonie du Rosh Hodesh, fête de Pourim et de Rosh Hachana) et qu’elle applique tant le programme officiel que judaïque. 

les juifs ne sont pas prosélytes. plutôt l'inverse. il faut environ 7 ans pour qu'une conversion aboutisse si elle aboutit ! 

je pense plutôt que les belges rencontrent une véritable pénurie de place pour les élèves. la libre B.

3 commentaires:

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.