samedi 28 septembre 2013

prince charmant, cheval blanc et chinoiseries

 La police chinoise a délivré 92 enfants et deux femmes kidnappés pour être vendus, ont annoncé samedi des médias d'Etat. Elle a arrêté 301 suspects. Le trafic d'enfants est alimenté en Chine par la politique de l'enfant unique.

En plus de la politique de l'enfant unique, une préférence traditionnelle pour les garçons, tout particulièrement dans les milieux ruraux, encourage certains couples à pratiquer des avortements sélectifs.
Il arrive également que des femmes soient enlevées pour être vendues ensuite à des hommes célibataires vivant dans des contrées reculées. Ces hommes peinent parfois à trouver une épouse en raison du déséquilibre démographique qui découle de la pratique des avortements sélectifs. source

 "elle rêvait d'un prince charmant,
qui sur son cheval blanc,
viendrait l'enlever,
de sa prison dorée."....


voilà encore une belle histoire qui finalement...

c'est moi ou il y a de plus en plus de faits divers horribles mettant en scène les enfants ? je pense qu'il est possible, avec la montée de la misère que des comportements barbares sur les populations les plus faibles s'intensifient.

populations "faibles" :

enfants,
femmes,
personnes âgées,
personnes géographiquement isolées,
malades,
handicapés..... et tous ceux que j'oublie et qui voudront bien m'en excuser.

5 commentaires:

  1. Je n'ai pas compris le truc avec le prince charmant et le cheval blanc ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on enlève les femmes comme le font les princes charmants (pas charmants)

      Supprimer
  2. "c'est moi ou il y a de plus en plus de faits divers horribles mettant en scène les enfants ? " seulement en France!

    RépondreSupprimer
  3. Glissement............. quand ça commence, il faut attendre que ça se termine. Ou ? on ne sait pas, on glisse.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.