mercredi 25 septembre 2013

impossible

La demande d’énergie mondiale va doubler d’ici 2050
Et « durant cet intervalle, nous aurons besoin de diviser par deux les émissions mondiales de gaz à effet de serre si nous voulons maintenir l’évolution des températures en deçà de 2°C. Il reste également 1,3 milliards de personnes sans accès à l’électricité », écrivait déjà le World Energy Council en février.

la plupart des agendas politiques du monde, puissances anciennes et émergentes en particulier, replacent l’énergie en tête de leurs priorités. 

Mais entre le boom des gaz de schiste aux Etats-Unis, la crise économique en Europe, la gourmandise énergétique de la Chine, les tensions sur la ressource mondiale en eau, ou les désaccords restants sur la lutte contre le réchauffement climatique, la diversité des actions menées ne permet pas d’envisager l’avenir énergétique sereinement, estime l’organisation mondiale, promotrice des sources d’énergie durable.
Cet absence de consensus global, « rend difficile le développement et la mise en œuvre de politiques énergétiques de long terme. Résultat, un risque accru pour l’industrie et les investisseurs, auquel on devrait s’atteler si  on veut tenir la promesse d’une transition énergétique utile pour le futur », estiment les experts, dans leur rapport publié le 24 septembre.

source 
 on sent bien que ça va être tendu....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.